Cercle Généalogique Poitevin
Les adresses du cercle La page d'accueil d'herage.org

Réunion du 26 février 2000

La réunion est débutée en indiquant que l’assemblée générale se tiendra à Chiré en Montreuil (vers Vouillé) le 1 avril.
Cette journée commencera à 9H, l’assemblé débutera  à 10h et le repas, servit à la salle des fêtes, est prévu vers 12h30.
Cette manifestation se poursuivra par la visite, spécifiquement réservé  à l’attention des personnes présentes, du château de Chiré en Montreuil.

A la suite de la journée de Migné-Auxance, la prochaine journée « expo et échange » sera le 30 septembre à Sèvres-Anxaumont.

La manifestation « collection et passion » se déroulera les 4 et 5 novembre aux arènes de Poitiers.

La documentation, récente et ancienne, en dépôt à la bibliothèque généalogiste, est expliquée succinctement. Ceci sera débattu lors de la prochaine réunion.

  Après ces nouvelles, d’ordre général, Mme Carbone présente « les parlers de la Vienne » à une assistance sous le charme de ces mots anciens. L’exposé du plan et les quelques exemples choisis, ci-dessous, ne donnent qu’un pâle reflet de cette fructueuse journée ou le parler de nos ancêtres nous a été analysé et expliqué.

·        Première expérience de la différence de dialecte
de la difficultés du parler poitevin confronté à l’institution de la langue française à l’école avec les termes de « Ragouiller », « Mijet »

·        La prononciation
(Par le changement de son), La pianche, les gailloches, la kiasse,
(l’appui de certaines syllabes) le Pouétou, le Souèr, moué, toué, bouère, avouère,   

·        Inversions et changements de sons
keurver (pour crever), il compeurnait (comprenait), la tchulotte, potchiers, tchiou (ces)

·        Contractions de mots
asteure (maintenant), les godiots (godillots)
et en génalogie, ceci se retrouve au niveau des patronymes : Famille BLOUIN (BELLOUIN, BILLOUIN) ; Famille POTVIN (POITVIN, POITEVIN)

·         L’orthographe
Le parler étant transmis de façon orale, l’orthographe est approximative lorsque ces mots sont rencontrés : tiau, tiel (celui, celle)….

·        La conjugaison
Avec un temps pour le passé : il’a cheuilli ; l’a buti (il est tombé)

·       Le lexique
Le vocabulaire est riche et pas toujours simple à expliciter aujourd’hui : une patouille (chiffon entortillé au bout d’un manche), un potet (un pichet), sincer la carrée (ou le carreau), un effet bouchonné, ….

·       En cuisine
Le broyé, le farci, une terriochée, ….

·        Mots Divers
chétit, une attrape, la beurnaie aux gorets, virouner, un paillon, la dourne ou le devanteau, ….

·        Expressions verbales
recevoir une avoinée, brailler, biger ; ferlasser, ….

·        Le poitevin : langue d’oïl ou langue d’oc ?
Prédominance de la langue d’oïl au Nord, et de la langue d’oc au Sud. Mélange des deux, au niveau d’une ligne passant par Poitiers et Chauvigny, avec souvent un parler caractéristique limité à un village. Le même mot pouvant se dire diversement, selon le secteur de « parlange » : chèvre, cheube, châbre, cheuve .. !.

·        Des expressions très imagées
manger la soupe à la grimace, avoir les mains pleines de pouces, écorcher un pouil (pou) pour avouère sa piâ (peau) ….

·        Quelques phrases « ben d’cheu nous »
Quou chéti drôle a garroté un chaille. Tiau pauv’drôle ; Va vouère dans l’toué aux gorets si j’y seus ; ….

·        Expressions et dictons poitevins
O vaut pas un pet d’lapin ni un pissat d’ageasse. Ol est pas la vache qui brame le pu fort qui fait le mê de beurre (c’est pas celui qui parle le plus fort qui sera écouté)…..

·        Expressions issues du poitevin mais surtout vivaces actuellement en Acadie
Ca coute gros. J’en suis affriandé d’avance (mis en appétit).

·        Quelques exemples d’expressions typiques trouvé chez des adolescents poitevins.
Il s’est rendu à la ville. Où c’est qu’t’es ? Il est après manger.

·        Expressions de mon enfance, principalement poitevines, mais sans certitudes
Bodieu. Bounes gens ! tantôt. Faire bisquer quelqu’un. Il f’rait beau voir qu’il vienne ici.

·        Des mots que l’on retrouve dans le vieux français ou dans le parler populaire
japper, dégoubiller

·        Conversation vers 1940 à Joussé
-comment ca va Mère Moinet ?
-Tout chap’tit, mon boun ami, tout chap’tit (tout doucement, mon bon ami)
-et le père Moinet ?
-M’en parlez pas de tiau ch’ti vieux ! L’aut’souère, la v’lu aller à la Frolatière, eh ben, dans tiés charrières ligh’dèn’, la buti contre un chaille et l’a cheuilli sur ses 2 g’nouilles comme une pallérée de mortier ! Le s’fit un d’tié maux : Cré fi d’garce ! Et pis, l’à sabré sa tchulotte toute neue.

 

Me Carbone a été chaleureusement applaudie par l’assistance dont de nombreuses personnes ont demandé une copie des supports transparents présentés sur écran.

Ceux-ci seront adressés par courrier aux personnes en ayant fait la demande.

 

 Questions diverses et tour de table.

·       La vignette d’adhérent pour l’année 2000 est, soit collée par le cercle si la carte est expédiée avec la cotisation 2000, soit glissée dans le premier numéro d’Hérage de  l’année. Celui-ci est adressé aux membres à jour de la cotisation de l’année.

·       Il semblerait, au vu d’un courrier du 5 janvier des archives départementales de la Vienne, que certaines références des microfilms soient déjà disponibles. Nous essayerons d’en savoir plus à l’occasion de la prochaine réunion.

·       Deux personnes ont désiré recevoir le document d’adhésion.

·       La séance s’est terminée vers 18h


[Blog]  - [Accueil] - [Le Cercle] - [Antenne] - [Histoire] - [la Vienne] - [Outils] - [Adhérents]  
Copyright © 2002-2017 (Cercle Généalogique Poitevin) Mise à jour le 11 avril, 2006