Cercle Généalogique Poitevin
Les adresses du cercle La page d'accueil d'herage.org

Antenne d’Île de France

 

Réunion du 10 octobre 2006 dans les locaux de la France Généalogique

La réunion s’est ouverte à 15 heures sous la Présidence de M. Serge PICAULT qui nous présente la salle où nous nous réunissons.
Il nous rappelle que la France Généalogique nous accueille moyennant une participation de 2,50 euros par personne pris en charge par le CGP.
Nous sommes 23 présents, Isabelle Brégeaud est excusée.
Parmi nous 3 nouveaux adhérents :
Mme Blardat Tardif (adh 1930) fait des recherches sur Coulombiers, Châtellerault, Naintré… M. P. Gaudriault (adh 1979) fait, quant à lui, des recherches, limite Vienne Deux-Sèvres, région de Thénezay. Il possède une base riche et intéressante, ayant repris le travail de son père.
M. P. Barroux (adh 1899) oriente ses recherches sur Poitiers et Cissé et uniquement sur le patronyme Barroux.
Et Mme Goudeau, invitée, fait des recherches sur les patronymes Montier, Thiollet, Martinet, Barbot, région de Saint-Gervais et Thuré. Elle va très prochainement devenir une nouvelle adhérente.
Ensuite M. S. Picault rappelle que 13 dossiers de relevés sont en dépôt dans la salle où nous sommes et que nous pouvons venir les consulter aux heures d’ouverture.
Puis il évoque les Archives Départementales maintenant en ligne. Les actes sont de très bonne qualité à l’image. Les quelques petits problèmes actuels pour se connecter vont vite se régler car il est évident qu’à certaines heures il y a surcharge, à chacun de trouver son créneau horaire ! Puis à la demande de quelques personnes présentes M. S. Picault donne un certain nombre de conseils techniques pour s’y retrouver en informatique (par exemple comment copier des actes sur son P.C.).
Du fait que les archives sont en ligne, les dépouillements peuvent maintenant se faire de loin :
Que les volontaires se manifestent !
Le bureau va relancer l’organisation des dépouillements et une remise à jour va être faite pour mettre en avant ce qu’il reste à dépouiller.
Le week-end dernier s’est tenu à Beaumont les journées « Portes ouvertes ». De nombreux échanges se sont effectués entre les 360 généalogistes présents et très passionnés.

Exposé

Madame Monique Dufour nous a préparé un exposé sur l’église abbatiale de Saint-Savin et surtout ses fresques.

Son histoire

Louis le Pieux, fils de Charlemagne, fonde cette église.
Les Normands la détruisent aux 9ème et 10ème siècles.
Les Ducs d’Aquitaine et les Comtes du Poitou dont Alphonse, frère de Saint Louis, la reconstruisent au 11ème siècle.
Jusqu’à la guerre de cent ans, elle connaît une période florissante.
Puis se succèdent 3 siècles de massacres et de pillages.
Les Huguenots détruisent les archives en 1562.
De nouveaux moines s’y installent en 1640.
Elle est reconstruite en 1690.
A la Révolution, elle connaît une période très troublée : on n’y célèbre plus le culte.
Il faut attendre 1805 pour que le culte y soit de nouveau célébré.
Et c’est Prosper Mérimée,(1803-1870), écrivain français, qui, en 1835, va être à l’origine de sa restauration.
En 1840, le bâtiment et les fresques sont classés Monument Historique.
En 1984, l’abbaye de Saint-Savin est inscrite au Patrimoine de l’UNESCO.

Ses fresques
Dans la crypte, les fresques présentent les martyrs de Saint-Savin et Saint-Cyprien. Au-dessus de l’autel, un Christ en Majesté est entouré de Saints.
Dans les absidioles, les fresques évoquent les Saints Martyrs, confesseurs et évêques, et la légion des Anges.
Dans la nef, les fresques retracent des scènes issues de l’Ancien Testament comme La Genèse et l’exode, le Soleil et la Lune, le péché originel, Adam et Eve, le meurtre d’Abel, la malédiction de Caïn, Enock, Noé le Déluge et l’Arche, La Tour de Babel, Abraham, la guerre des rois de Sodome et Gomorrhe, Jacob, Joseph, le passage de la Mer Rouge, Moïse et les Tables de la Loi.
Sur le tympan de la porte on peut voir une Vierge en Majesté et l’Enfant sur ses genoux.
Dans la tribune, les fresques évoquent des scènes du Nouveau Testament, la Passion du Christ : on retiendra une très belle Descente de Croix.
Dans le porche, les fresques murales montrent des épisodes de l’Apocalypse et le Christ en Gloire entouré de Saints.

A la fin de cet exposé fort intéressant, Isabelle Giraud prend la parole pour nous dire que toutes les églises proches de la région, à Jouhet, à Saulgé par ex., possèdent aussi des peintures murales.
Notre Président lève la séance à 17h.30.
Avant de nous quitter, nous échangeons quelques idées sur la généalogie, sur nos recherches ou nos cousinages éventuels, sur les thèmes abordés, sur l’exposé…
Nous nous retrouverons le 16 décembre, même lieu, même heure.
Bonnes recherches…en ligne !

Pierrette GILARD CGP 1548


[Blog]  - [Accueil] - [Le Cercle] - [Antenne] - [Histoire] - [la Vienne] - [Outils] - [Adhérents]  
Copyright © 2002-2017 (Cercle Généalogique Poitevin) Mise à jour le 16 mars, 2007